• Je vous parlais hier de MaterialGuru. Je me suis inspirée de documents vus sur le site pour faire une fiche d'expression écrite écrite de tout début d'année.

    Il s'agit de relater en quelques mots ou phrases ses vacances d'été.

    Trois petites fiches sans prétention qui, je pense, peuvent être utilisées dès le CP pour la plus simple.

    Je télécharge Sommerferien.

    Sommerferien Cycle 2             Sommerferien Cycle 2

    Pin It

    votre commentaire
  • C'est du moins ce que le nom du blog/site laisse à penser!

    J'ai découvert les documents en cherchant une courte production d'écrit à créer pour mes CPs et mes CE1s à l'occasion de la rentrée.

    A défaut d'y trouver votre bonheur, vous y trouverez au minimum de bonnes idées et de quoi vous inspirer des documents! Les miens sont presque terminés, en attendant devenez adepte du Guru!

    Clic pour allez voir Guru.

    Un Guru....

    Pin It

    votre commentaire
  • Ma binôme et moi avons convenu de faire les cadeaux pour les deux fêtes en même temps. Ayant 3 fratries, cela permet à chacun des parents d'avoir 2 cadeaux différents et non pas deux fois le même cadeau.

    Les cadeaux que nous avons décidé de faire cette année sont d'une part un collage avec la photo de l'enfant soufflant des cœurs qui s'envolent de sa main et d'autre part un "Schmunzelstein".

    Il s'agit d'une pierre décorée d'un sourire d'un côté et de l'autre les élèves ont choisi de dessiner un cœur. Nous avons utilisé des feutres POSCA pour la décoration: rapide et efficace! Dans le texte original il est dit que ces pierres sont fabriquées en terre cuite par exemple, nous avons pris l'option pierre ou galet.

    Une amie allemande m'a rapporté de ses vacances à Fuerte Ventura une photo sur laquelle on voit tout plein de pierres décorées sur la plage. Après avoir fouiné sur le net j'ai trouvé un texte qui va avec la pierre, et je l'ai adapté en français.

    J'ai aussi raconté aux élèves l'histoire trouvée sur le net. Je la transpose ci-dessous en français.

    Il y a fort longtemps, des gnomes habitaient au fond d'une forêt dans une contrée lointaine. Lorsqu'ils croisaient un ami ou qu'ils souhaitaient faire plaisir à quelqu'un, ils lui offraient une pierre à joie.
    Sur ces pierres se trouvait un visage souriant et elles rendaient heureux quiconque la recevait. A tout moment on pouvait ressortir sa pierre, la regarder et son sourire vous rendait heureux, joyeux: vous saviez que quelqu'un vous aime et pense à vous. Il en était ainsi: chaque gnome offrait une pierre à joie à un autre, de sorte que jamais personne ne manquait de pierres, ni de joie.
    Mais non loin de là, vivait un triste personnage. Il était grincheux et envieux. Il ne comprenait pas la joie de vivre, l'amour des gnomes les uns envers les autres et n'appréciait pas leur insouciance.
    Un jour, un des gnomes se promenant dans la forêt, rencontra ce lutin et, comme à son habitude, il lui offrit une pierre à joie. Le lutin refusa la pierre tout en chuchotant à l'oreille du gnome: "Tu as bien raison! Distribue tes pierres à tout va! Distribue les toutes, comme ça tu n'en auras plus!"
    Cela n'était bien entendu pas vrai, car celui qui donne, reçoit en retour, et il en allait de même avec les pierres à joie. Mais le lutin avait réussi à semer la zizanie au sein de la communauté des gnomes. Bientôt plus personne n'offrit de pierre à joie, mais gardait bien précieusement les siennes au fond de sa poche ou d'un tiroir. Chacun poursuivait son chemin sans se soucier des autres. La joie disparut, chaque gnome ne se souciait plus que d'une seule et unique chose: faire grossir son tas de pierre.
    Les gnomes devinrent renfermés, tristes, jaloux, eux qui jusqu’alors avaient toujours été joyeux et généreux. Les années passèrent, chaque gnome poursuivait sa vie, sans se soucier des autres: "Aide toi et tu auras fait une bonne action!", telle était à présent leur devise.
    Mais l'histoire de ce peuple heureux était encore au fond de la mémoire de certains anciens. Un vieil homme la tenait de son père, qui lui la tenait de son père, qui lui la tenait...
    Un beau jour il raconta l'histoire des pierres à joie à son petit-fils. Le garçon se mit rapidement à l'ouvrage, et dès le lendemain il se mit à offrir des pierres à joie à ses amis et aux gens qu'il rencontrait.
    Au début il fut l'objet de moqueries, on  le traitait d'idiot. Mais ces pierres plurent à d'autres qui ressentaient l'effet des pierres à joie, rien qu'en les sentant au fond de leur poche.
    De jour en jour le nombre des pierres à joie augmentait, tout comme la joie, les sourires, l'amour, le courage."

    Chaque élève a offert une carte contenant les textes en allemand et en français, décorée par ses soins. Vous pouvez imprimer cette carte en recto verso sur de l'A4.

    Clic pour télécharger la carte.

     

    Fête des mères / Fête des pères 2019

    Pin It

    2 commentaires
  • Ce projet qui à l'origine était un projet de classe, et même juste un rituel, a pris des dimensions auxquelles je ne m'y attendais pas.

    Pour mémoire, à l'origine il y avait le désir de trouver un rituel ludique et qui colle à la réalité. J'ai donc décidé de travailler la langue orale du quotidien, à savoir, commander un plat dans un restaurant. Voir article là.

    Tout à pris une autre dimension et a commencé à s'emballer lorsque j'ai eu le retour d'une maman d'élève. La famille a été par hasard dans le restaurant dont j'utilise la carte. La maman a fait une remarque à sa fille voyant que celle-ci repose la carte avant même de l'avoir regardée correctement. Sa fille lui explique qu'elle sait très exactement ce qu'elle veut, car elle connait cette carte que nous utilisons en classe. Après vérification par la maman (euh pas qu'elle n'ait pas confiance en fifille mais il est toujours bon de vérifier ces choses là hein!), il s'avère que cela est exact. La maman raconte l'histoire à la serveuse, qui s'empresse de le dire au chef! Le chef intrigué vient les voir à table et leur demande des explications.

    Tout aurait pu s'arrêter là...mais le chef est un super chef! Il tient absolument à me rencontrer afin de voir si il serait possible de mener une action en classe. Après une première prise de contact au restaurant (ben quoi, faut bien gouter pour savoir de quoi on parle!) s'en sont suivies plusieurs rencontres à l'école et des coups de fil. Très vite nous avons décidé de la venue du chef à l'école pour servir un repas aux élèves! Repas qu'ils commanderont en allemand bien entendu. Disposant de deux remorques "foodtruck" cela était aisément faisable. J'ai demandé au chef si il pensait possible d’élargir cette action à l'ensemble de l'école élémentaire, soit environ 140 élèves, et il a de suite accepté.

    Tous les élèves, du CP au CM2, monolingues et bilingues ont donc travaillé les formules de politesse et la commande d'un plat pour être prêts le jour J! Cela a été un investissement de tous les collègues qui ont accepté de modifier de changer les apprentissages d'allemand en cours pour coller au projet. Mes deux classes ont bénéficié d'un régime de faveur: le chef est venu à deux reprises à l'école pour se présenter et expliquer son travail aux élèves. Et si tout se déroule comme prévu, une surprise attend les élèves en fin d'année! Deux jours durant le chef est venu à l'école, accompagné de sa femme, sa mère, ses enfants, un ami, pour régaler petits et grands lors de la pause méridienne. Chaque élève a effectivement commandé son repas auprès de la personne qui servait et a donc pu se rendre compte de l'intérêt et de l'utilité de savoir parler allemand, ou ai moins de maitriser quelques structures. Une gourmandise sucrée attendait les enfants après le repas.

    Comme notre école participe à "éco école", nous avons souhaité limiter au maximum les déchets. Chaque enfant est venu avec son assiette et ses couverts qu'il a rapportés à la maison en fin de journée. Le dessert, une salade de fruits, a été confectionnée par les enfants de l'école le matin même. Nous disposons de gobelets, et les enfants ont pu étancher leur soif avec de l'eau ou du jus de pomme de l'école (pommes issus du verger et pressées puis jus mis en BIB de 3 l). Une participation financière couvrant les frais a été demandée aux familles.

    Merci à toutes les personnes qui ont rendu ce projet réalisable et en particulier à

    Roland Bächle, Römerkeller (1er et 2 avril 2019).

    Le chef vous propose - Point d'orgue

    Le chef vous propose - Point d'orgue

    Le chef vous propose - Point d'orgue

    Pin It

    6 commentaires
  • Voici la tracé écrite que les élèves garderont de ce petit rituel. Cette tracé écrite permet aussi une petite séance d'expression écrite.

    Les élèves du CP ont sélectionné leur plat parmi une liste restreinte, en ce qui concerne les CE1 ils devaient commander une boisson et un plat de la carte.

    Bien sûr les élèves ont ensuite illustré leur commande en dessinant leur plat.

    La fiche avec les lignes Seyès est destinée aux CP et celle juste avec trois lignes dans la bulle aux CE1 (ou plus).

    Je télécharge le document ici.

    Le chef vous propose - Trace écrite         Le chef vous propose - Trace écrite

    Pin It

    votre commentaire